En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins d'analyse et de confort de visite sur ce site. En savoir plus

Face à la chalarose, le Parc lance un appel à projet pour renouveler les arbres têtards.

Retour

Paysage

Vous avez un projet de plantation ? Une question concernant la chalarose ? …

Le Parc lance un appel à projet « Plantons les arbres têtards de demain » et met à disposition toute la ressource nécessaire pouvant répondre aux questions des habitants, propriétaires, collectivités ou associations…

Une initiative présentée en conférence de presse, mercredi 18 janvier 2017, dans les locaux du Parc, en présence de François Bon et de Catherine Tromas, Vice-Présidents du Parc.

La chalarose détectée dans le Marais poitevin.

L’arrivée de la chalarose, maladie du flétrissement du frêne, vient d’être confirmée dans le Marais poitevin

tetard-demain-mortalite-rameau

©INRA-A-Dowkiw

par le Centre Régional de la Propriété Forestière. Cette information ne surprend pas le Parc qui se prépare

depuis plus de deux ans à l’arrivée du champignon parasite du frêne qui provoque cette maladie qui se propage en France depuis quelques années, par dispersion aérienne. On la remarque d’abord par un flétrissement du feuillage, qui traduit la progression du champignon. L’arbre peut périr au bout de quelques années. (cf. photo : flétrissement des rameaux, premier signe de détection de la chalarose).

Conduite à tenir : ne pas abattre les arbres et continuer leur entretien.

Il n’existe malheureusement pas de solutions curatives. Toutefois, l’ensemble des frênes ne sera pas atteint de façon uniforme et immédiate. Par ailleurs, des sujets résistants ont été identifiés dans d’autres régions concernées. Pour ces raisons, il ne faut pas abattre ou brûler les frênes malades, car cela n’aurait aucun intérêt par rapport à la propagation de la chalarose. L’abattage reste soumis à autorisation de l’État, dans le périmètre du site classé du marais mouillé poitevin en 2003 et d’autre part au titre de l’arrêté de protection de biotope de 2013 en Deux-Sèvres. Il ne faut cependant pas hésiter à continuer à faire son bois pour entretenir les têtards.

Appel à projet : 6 nouvelles essences adaptées et fournies par le Parc.

Appel à projet du Parc. Face à la chalarose, plantons les arbres têtards de demain dans le Parc du Marais poitevinFace au risque de disparition progressive de nos frênes, qui pour la plupart ont entre un et deux siècles, une démarche participative a été mise en place par le Parc, avec l’aide de l’État. Elle a permis d’élaborer un programme de plantations basé sur les nouvelles essences qui constitueront les arbres têtards de demain. Le Parc pourra fournir les végétaux et accompagnera les propriétaires dans leurs projets autour de 6 nouvelles essences adaptées à la fois aux caractéristiques du marais et à la conduite en têtard. Cette diversité de plantations permettra de construire un paysage moins fragilisé en cas de nouvelle menace.

Habitants, collectivités, associations… sont invités à répondre à l’appel à projet du Parc « Plantons les arbres têtards de demain ».

Le Parc répond à vos questions

Toutes les informations sont disponibles :
> sur la page dédiée du site internet : « Chalarose et replantations »
> par téléphone au 05 49 35 15 20 : Jordane Ancelin, paysagiste.

Sur le même thème

Pour aller plus loin

Tous vos accès rapides pour obtenir plus d’informations
sur la structure du Parc naturel régional du Marais poitevin.

Contacter le Parc Contacter le Parc
Médiathèque Images Médiathèque Images
Médiathèque Livres, Études & Rapports Médiathèque Livres, Études & Rapports
Médiathèque vidéos Médiathèque vidéos
Observatoire du Patrimoine Naturel Observatoire du Patrimoine Naturel
Marchés Publics Marchés Publics
Région Nouvelle Aquitaine Région Pays de la Loire Département de la Charente-Maritime Département des Deux-Sèvres Département de la Vendée