En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins d'analyse et de confort de visite sur ce site. En savoir plus

Gardon (Rutilus rutilus)

Royaume Faune

Classe Poissons

Ordre Cypriniformes

Habitat Marais desséchés

Enjeux de préservation

Malgré la présence d’espèces piscicoles migratrices qui témoigne d’une certaine qualité du milieu, la régression des aires de répartition et des effectifs de poissons, révèle un certain nombre de perturbations du milieu.
L’atteinte à la fonctionnalité du réseau hydraulique est également fort dommageable aux espèces de poissons. Cette perte de fonctionnalité implique notamment, la disparition de canaux et fossés, par assèchement ou manque d’entretien. Ceci entraîne une perte directe d’habitat et une diminution des connectivités hydrauliques, nécessaires à la circulation de l’eau et des espèces aquatiques.
La modification des périodes et des durées de submersion des Marais mouillés semblent également affecter la reproduction de certaines espèces.

Identification

Le Gardon est un petit poisson très résistant. Son corps est aplati et recouvert de grandes écailles.
Ses couleurs sont variées : le dos est vert-bleu, les flancs argentés, le ventre blanc, les nageoires vont de l’orangé au gris et ses yeux sont rouges.
Il peut mesurer jusqu’à 30 centimètres et pèse rarement plus de 500 grammes.

Comportement

Il vit à proximité de la végétation. En hiver, les gardons se regroupent en bancs plus ou moins compacts et cessent peu à peu de s’alimenter.

Où l'observer

Le Gardon fréquente les canaux et les rivières aux courants tranquilles. Dans le Marais poitevin, il affectionne la végétation dense des eaux calmes de certains canaux.

Reproduction

Entre avril et juin, les Gardons se rassemblent sur les lieux de ponte, peu profonds et riches en végétaux, situés en eau calme.
Les mâles se parent sur la tête et le dos de petits tubercules nuptiaux. Les femelles pondent en une seule fois quelques 100 000 œufs. Après une dizaine de jours, les larves se transforment en alevins. Puis les alevins vont grandir et devenir gardons.

Alimentation

Le Gardon est un poisson omnivore. Il se nourrit aussi bien de plantes aquatiques, d’algues, que de larves d’insectes, de mollusques, de crustacés…

Les autres Poissons

Pour aller plus loin

Tous vos accès rapides pour obtenir plus d’informations
sur la structure du Parc naturel régional du Marais poitevin.

Contacter le Parc Contacter le Parc
Médiathèque Images Médiathèque Images
Médiathèque Livres, Études & Rapports Médiathèque Livres, Études & Rapports
Médiathèque vidéos Médiathèque vidéos
Observatoire du Patrimoine Naturel Observatoire du Patrimoine Naturel
Marchés Publics Marchés Publics
Région Nouvelle Aquitaine Région Pays de la Loire Département de la Charente-Maritime Département des Deux-Sèvres Département de la Vendée