En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins d'analyse et de confort de visite sur ce site. En savoir plus

Grande alose et Alose feinte (Alosa alosa et Alosa fallax)

Royaume Faune

Classe Poissons

Ordre Clupeiformes

Habitat Cours d'eau et canaux

Enjeux de préservation

Les aloses rencontrent des difficultés pour franchir les barrages car leur capacité de nage et de saut sont limitées. Pour les aider, des dispositifs particuliers appelés passes à poissons sont installés. Le Parc du Marais poitevin a mis en place un programme de préservation des populations de poissons migrateurs afin de les conserver.

Identification

La Grande alose et l’Alose feinte appartiennent à la même famille que le hareng ou la sardine.
Ces 2 espèces sont caractérisées par un corps comprimé latéralement et un profil dorsal fortement incurvé. La couleur du dos est d’un bleu tournant vers le vert, tandis que les flancs et le ventre sont blancs argenté. Leur ventre est orné d’écailles coupantes.
Elles présentent une bouche dirigée vers le haut.

Comportement

Les Aloses vivent en bancs tout au long de leur vie et de leur migration.
Après la période de reproduction en mai-juin, les Aloses migrent vers l’estuaire des fleuves d’août à novembre, c’est la migration d’avalaison.
La croissance des Aloses a lieu en mer. Elle demande de 3 à 6 ans.
Puis les géniteurs migrent à nouveau vers les fleuves pour se reproduire en eau douce. Cette remontée se déroule de mars à juin.

Où l'observer

Dans le Marais poitevin, on les observe tous les ans sur le bassin de la Sèvre Niortaise.

Reproduction

Les Aloses se reproduisent en eau douce et vivent leur croissance en mer.
La reproduction dans les eaux fluviales a lieu en mai-juin. La ponte se déroule de nuit et se manifeste bruyamment. Les Aloses fraient à la surface de l’eau. Elles la frappent avec la nageoire caudale en décrivant des cercles de 1 mètre de diamètre. Cette activité de ponte est appelée « Bull ».
Après la fraie, une grande majorité des géniteurs ne survit pas à l’effort de migration et de reproduction.

Alimentation

Le régime alimentaire des Aloses est essentiellement constitué de larves d’insectes aquatiques, d’alevins de poissons et de petits crustacés. Les géniteurs en migration ne se nourrissent pas en eau douce.

Les autres Poissons

Pour aller plus loin

Tous vos accès rapides pour obtenir plus d’informations
sur la structure du Parc naturel régional du Marais poitevin.

Contacter le Parc Contacter le Parc
Médiathèque Images Médiathèque Images
Médiathèque Livres, Études & Rapports Médiathèque Livres, Études & Rapports
Médiathèque vidéos Médiathèque vidéos
Observatoire du Patrimoine Naturel Observatoire du Patrimoine Naturel
Marchés Publics Marchés Publics
Région Nouvelle Aquitaine Région Pays de la Loire Département de la Charente-Maritime Département des Deux-Sèvres Département de la Vendée