En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins d'analyse et de confort de visite sur ce site. En savoir plus

Busard cendré (Circus pygargus)

Royaume Faune

Classe Oiseaux

Ordre Accipitriformes

Habitat Polders et plaines cultivées

Statut Protégé

Busard cendré male, en vol, dans le Marais poitevinEnjeux de préservation

Le Parc du Marais poitevin mène une vaste campagne de surveillance et de protection du Busard cendré depuis 1982. Le Busard cendré niche dans les champs de céréales. Les moissons sont de réels dangers pour les nids.
Le repérage des sites de nidification et l’organisation de leur préservation sont donc nécessaires.
Les associations de protection de la nature, LPO (Ligue pour la Protection Oiseaux), ASTUR (Association de Soutien Technique à l’Unité de Recherche sur la Reproduction de Rapaces en Rapaçarium), GODS (Groupe Ornithologique des Deux-Sèvres) et les agriculteurs travaillent en collaboration à la survie de l’espèce. On retrouve entre 60 et 140 nids sur le Marais poitevin et la plaine de bordure.

Identification

Le Busard cendré est le plus petit des busards. Sa silhouette est plus svelte et plus affinée.
Le Busard cendré mâle est de couleur gris cendré. On distingue deux bandes noires sur la partie inférieure de ses ailes et une seule sur la partie supérieure. Le bout des ailes est noir. Le Busard cendré femelle est de couleur roux vif sur le dessous et brun roussâtre strié de noir sur le dessus. Le croupion est blanc. La queue est barrée de plusieurs bandes transversales.

Comportement

Le Busard cendré est un oiseau migrateur. Il arrive en avril et repart en août-septembre vers l’Afrique méridionale ou l’Asie méridionale. Il chasse à l’affût ou en volant à très basse altitude. Il survole les champs et les fossés en longues glissades silencieuses avant d’effectuer une chute en vrille piquée. Le Busard cendré niche parfois en colonie et forme des dortoirs pouvant atteindre plusieurs dizaine d’oiseaux.

Où l'observer

Le territoire du Marais poitevin occupe un rôle majeur dans l’accueil de cette espèce.
Il utilise les champs de céréales, en marais et en plaine, malgré tous les inconvénients que cela comporte pour les nids et les petits.

Nidification

Les couples de Busards cendrés se forment lorsque les oiseaux ont 2 ou 3 ans. La parade nuptiale est spectaculaire : larges cercles planés, piqués, tonneaux, culbutes…
Le nid est établi au sol, dans les champs de céréales. La femelle pond de 3 à 5 œufs en mai-juin. L’incubation dure entre 28 et 35 jours. Les jeunes busards quittent le nid en marchant vers 3 semaines mais ne s’envolent qu’au bout de 35 ou 40 jours.
Pour protéger leur nid de la destruction provoquée par la moisson, des enclos de protection sont souvent posés par les associations de protection.

Alimentation

Le Busard cendré se nourrit principalement de Campagnol des champs, mulots… Les insectes de grande taille (sauterelle, criquet, hanneton…) font également partie de son alimentation.

Les autres Oiseaux

Pour aller plus loin

Tous vos accès rapides pour obtenir plus d’informations
sur la structure du Parc naturel régional du Marais poitevin.

Contacter le Parc Contacter le Parc
Médiathèque Images Médiathèque Images
Médiathèque Livres, Études & Rapports Médiathèque Livres, Études & Rapports
Médiathèque vidéos Médiathèque vidéos
Observatoire du Patrimoine Naturel Observatoire du Patrimoine Naturel
Marchés Publics Marchés Publics
Région Nouvelle Aquitaine Région Pays de la Loire Département de la Charente-Maritime Département des Deux-Sèvres Département de la Vendée