En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins d'analyse et de confort de visite sur ce site. En savoir plus

Gravelot à collier interrompu (Charadrius alexandrinus)

Royaume Faune

Classe Oiseaux

Ordre Charadriiformes

Habitat Vasières

Statut Protégé

Gravelot à collier interrompu dans le Marais poitevinEnjeux de préservation

Les plages de sable des côtes du continent constituent l’habitat du Gravelot à collier interrompu. Sur nos côtes, la plage est sujette à une forte pression touristique.
De mai à juillet, il partage ses sites de nidification avec les estivants d’où un risque majeur de piétinement du nid par les promeneurs.

Identification

Pour le différencier du petit Gravelot et du grand Gravelot, la caractéristique principale est la présence d’un demi collier, une petite tache sombre de part et d’autre de la poitrine.
Son dessus est gris-brun jaunâtre. Le Gravelot à collier interrompu a un bec et des pattes noirâtres, et une bande alaire blanche.

Comportement

Le Gravelot à collier interrompu est un oiseau côtier migrateur ou sédentaire.
Le vol est particulièrement vif. C’est un oiseau très nerveux parcourant la plage en alternant marche rapide et courte pose.

Où l'observer

Ces petits limicoles apprécient les grandes étendues planes de vase et surtout de sable.
Une trentaine de couples de Gravelot à collier interrompu fréquente le Marais poitevin. Chaque année on peut les retrouver sur le cordon dunaire du littoral vendéen, de la pointe de l’Aiguillon à Longeville-sur-Mer.

Nidification

Le nid  du Gravelot à collier interrompu est en général installé sur le haut de plage ou au pied d’une dune. Il est placé à découvert au milieu de débris laissés par une grande marée.
La femelle dépose 3 œufs à même le sol. Elle peut faire 2 pontes dans l’année. Pendant 3 à 4 semaines, la couvaison est assurée alternativement par les deux parents. Les jeunes prennent leur envol au bout de 26 à 31 jours.
Ces jeunes sont qualifiés de nidifuges, c’est-à-dire qu’ils sont couverts de duvet et qu’ils peuvent se déplacer quelques jours après leur naissance.
Beaucoup de nids sont détruits au printemps par le piétinement des touristes et les chiens sur les plages.

Alimentation

Il s’alimente de petits invertébrés qu’il trouve dans le sable, ce qui fait de lui un oiseau limicole. Il peut compléter son menu par des petits mollusques, des crustacés ou des insectes divers.

Les autres Oiseaux

Pour aller plus loin

Tous vos accès rapides pour obtenir plus d’informations
sur la structure du Parc naturel régional du Marais poitevin.

Contacter le Parc Contacter le Parc
Médiathèque Images Médiathèque Images
Médiathèque Livres, Études & Rapports Médiathèque Livres, Études & Rapports
Médiathèque vidéos Médiathèque vidéos
Observatoire du Patrimoine Naturel Observatoire du Patrimoine Naturel
Marchés Publics Marchés Publics
Région Nouvelle Aquitaine Région Pays de la Loire Département de la Charente-Maritime Département des Deux-Sèvres Département de la Vendée