En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins d'analyse et de confort de visite sur ce site. En savoir plus

Observatoire photographique du paysage du Marais poitevin

Une action du Plan paysage « Diversifier la trame arborée du Marais poitevin ».

« Constituer un fond de séries photographiques qui permette d’analyser les mécanismes et les facteurs de transformations des espaces ainsi que les rôles des différents acteurs qui en sont la cause de façon à orienter favorablement l’évolution du paysage. »

« Donner une dimension objective des évolutions du paysage et aider les décisions de gestion des sites »

 

Qu’est-ce qu’un Observatoire Photographique du Paysage (OPP) ?

Né en 1991 dans les bureaux du Ministère de l’Environnement, l’Observatoire Photographique du Paysage est un dispositif qui a pour objectif de « constituer un fond de séries photographiques qui permette d’analyser les mécanismes et les facteurs de transformations des espaces ainsi que les rôles des différents acteurs qui en sont la cause de façon à orienter favorablement l’évolution du paysage. »

La démarche est simple : choisir des points de vue qui seront photographiées à intervalle de temps régulier, avec un cadrage strictement identique. Au fur et à mesure des campagnes de reconductions photographiques, on obtient une série d’images qui permettent de saisir les dynamiques à l’œuvre dans l’évolution du paysage ciblé.

Pour en savoir plus

Livre > Le mouvement des lieux. Petites histoires de paysages. François Letourneux. Editions Buchet Chastel.

Pourquoi un Observatoire Photographique du Paysage dans le marais mouillé poitevin ?

L’idée de créer un Observatoire Photographique à l’échelle du Site Classé du Marais mouillé poitevin a été abordée régulièrement depuis le classement du site en 2003. En effet, tous les acteurs s’accordent pour constater des évolutions plus ou moins rapides du milieu. Ces évolutions peuvent être positives ou négatives et révéler des dynamiques très diverses : recul des berges, enfrichement, exploitation du bois (émondage des arbres têtards ou abattage d’une peupleraie), aménagement d’un chemin, chantier de plantation, restauration de praires, etc.

Un Observatoire Photographique du Paysage permet de donner une dimension objective de ses évolutions paysagères constatées par tous, et d’orienter les décisions en terme de gestion du site.

Exemple
La Broue à Arçais en 2016 puis 2019

2016 > La Broue à Arçais ©Pierre Enjelvin

2019 > La Broue à Arçais ©Pascal Baudry

La première photo a été prise suite à des travaux d’élagage et de désencombrement du lit de la voie d’eau. La photo suivante a été prise 3 ans plus tard. Ici, le paysage s’est refermé : la strate végétale basse occulte fortement les vues depuis la conche vers les parcelles.

Face à ce constat, les réactions peuvent varier :

  • Pour certains, le paysage devrait être davantage entretenu, pour conserver les transparences et l’ouverture visuelle vers les parcelles ouvertes, plus lumineuses.
  • Pour d’autres, le Marais est un espace sauvage dans lequel la végétation spontanée a toute sa place. Les arbres constituent un écrin vert dense, dans lequel l’observateur perd ses repères visuels.

L’Observatoire Photographique du Paysage n’a pas pour objectif de valider l’une ou l’autre des réactions précédentes, mais bien d’illustrer les différentes situations et de faire naître le débat chez les décideurs et les habitants…

Comment sont choisis les points de vues ?

Une trentaine de points de vue ont été identifiés lors du lancement de la démarche en 2015 par Pierre Enjelvin, photographe, qui a été missionné pour établir le corpus de base de l’Observatoire Photographique du Paysage Marais mouillé poitevin. Ces points de vue permettent d’obtenir un regard pertinent et le plus objectif possible sur le territoire, en illustrant les paysages les plus représentatifs du site (voies d’eaux bordées d’arbres, parcelles pâturées, peupleraies, terrées, communaux…) mais aussi certaines situations spécifiques permettant de comprendre des dynamiques d’évolution particulières (plaine agricole en bordure du marais, espaces péri-urbains…).

Quelle est la thématique de travail actuelle ?

Depuis 2015, cette volonté de partager collectivement l’évolution du paysage s’est affirmée avec le vieillissement des frênes et leur probable disparition liée à la chalarose. Les premières prises de vues ont été menées à l’occasion de l’étude réalisée par le Parc « Diagnostic et projet pour le paysage de demain » avec le collectif A. Pernet / V. Miramand / M. Barré / P. Enjelvin.

L’Observatoire Photographique du Paysage est donc aujourd’hui orienté sur l’évolution de la trame arborée des marais mouillés. Les points de vues choisis mettent donc à l’honneur l’arbre et questionnent sa place dans le paysage.

OPP PNRMP

Depuis 2020, de nouveaux points de vue sont proposés, par des habitants du Marais poitevin ayant pris part à la démarche. Ces nouvelles images correspondront au Marais tel qu’il est connu, habité, utilisé par ses habitants et pourront évoluer.

 

Comment participer à la démarche ?

Un appel à volontaires a été lancé à l’automne 2019, pour recenser une vingtaine d’« habitants-observateurs » souhaitant s’engager dans la démarche, sur le long terme.

Pascal Baudry, photographe missionné pour la première campagne de reconduction en 2019, a formé le groupe de travail à la technique de reconduction photographique. Chaque membre du groupe de travail s’engage à proposer un nouveau point de vue et à prendre en charge sa reconduction chaque année.

Le travail est en cours, animé par Jordane Ancelin, paysagiste du Parc et le groupe se réunit régulièrement pour faire vivre l’outil et échanger sur les premiers résultats.

Le groupe de travail est considéré comme complet aujourd’hui. De nouveaux appels à volontaires pourront être relancés dans les années à venir.

Suivez le fil sur Facebook

Vous pouvez vous tenir informés de la démarche en suivant le groupe Facebook « Paysage – Parc Marais poitevin ».

Groupe OPP PNRMP

Comment visualiser l’Observatoire Photographique du Paysage ?

Les points de vue existants sont localisés. La visualisation des séries photographiques (ensemble des photos prises années après années depuis un même point de vue) sera mise en place dans les années qui viennent, au fur et à mesure des campagnes de reconduction photographique. Le choix de l’outil de valorisation (carte interactive, ouvrage papier, exposition…) n’est pas encore défini.

Pour aller plus loin

Tous vos accès rapides pour obtenir plus d’informations
sur la structure du Parc naturel régional du Marais poitevin.

Région Nouvelle Aquitaine Région Pays de la Loire Département de la Charente-Maritime Département des Deux-Sèvres Département de la Vendée