Projet LIFE Wild Bees | Abeilles Sauvages |

Le Parc s’engage dans un nouveau programme européen

PROJET LIFE WILD BEES (ABEILLES SAUVAGES)

Les cinq Parcs naturels régionaux (PNR) de Nouvelle-Aquitaine, accompagnés de la Région Nouvelle-Aquitaine, sont engagés ensemble dans ce nouveau projet LIFE, dédié aux abeilles sauvages. Le projet LIFE « Abeilles sauvages dans les PNR de Nouvelle-Aquitaine » a débuté en septembre 2021 et prendra fin en 2026.

Les insectes pollinisateurs (Hyménoptères : abeilles, bourdons, guêpes…) rendent un service inestimable à la reproduction d’une grande partie des plantes à fleurs, qu’elles soient sauvages ou cultivées. Leur déclin, plus ou moins marqué selon les espèces, est incontestable. Au regard de ce constat, l’État a établi un Plan national d’actions (PNA) « France Terre de pollinisateurs » (2016-2020), animé au niveau national par l’Office pour les insectes et leur environnement (OPIE). En cohérence avec le PNA, la Région Nouvelle-Aquitaine s’est engagée en juin 2017 dans la mise en œuvre d’un Plan régional en faveur des pollinisateurs.
Dans ce contexte, les cinq Parcs naturels régionaux de Nouvelle-Aquitaine ont décidé de réfléchir ensemble à un plan d’actions interparcs afin de limiter ce déclin et permettre le maintien du service de pollinisation sur leurs territoires.

Mieux comprendre ce projet

Le LIFE est un programme de financement européen dédié à soutenir les projets dans les domaines de l’environnement et du climat. Il est financé à 60% par des fonds européen, et complété par d’autres financements de nos partenaires dont l’État, la Région Nouvelle-Aquitaine et l’Office Français de la Biodiversité.

Comme tous les projets LIFE à portée environnementale, sa durée est de 5 ans (2021-2026). Il concerne spécifiquement la connaissance et la préservation des abeilles sauvages, c’est-à-dire tous les hyménoptères pollinisateurs en dehors des abeilles domestiques. L’enveloppe budgétaire globale prévisionnelle est importante : plus de 6 millions d’euros sont destinés à accomplir les actions sur l’ensemble des territoires des Parcs. Le Parc naturel régional du Marais poitevin en est co-financeur.

Le projet concerne les 5 Parcs naturel régionaux de Nouvelle-Aquitaine : Parc naturel régional Périgord-Limousin, Parc naturel régional du Marais poitevin, Parc naturel régional des Landes de Gascogne, Parc naturel régional du Médoc, Parc naturel régional de Millevaches.

Il a été bâti par le PNR Périgord-Limousin, en accord avec les priorités politiques de la Région dans ce domaine. Trois autres partenaires y sont intégrés : l’Office Pour les Insectes et leur Environnement (OPIE) – association qui sera aussi notre garant scientifique, l’unité de recherche BIOGECO (université de Bordeaux/INRAE) et l’Agence Régionale de la Biodiversité (ARB). La réussite du projet tient aussi à l’implication de nombreux partenaires en tant que propriétaires et/ou gestionnaires d’espaces naturels et experts (Conseils départementaux, Conservatoires d’espaces naturels, Conservatoire du littoral, Conservatoire botanique national Sud-Atlantique, Office national des Forêts (ONF), associations de protection de l’environnement, Enedis, GRTgaz, RTE, ASF Vinci, etc.).

Quels sont les différents volets d’actions programmés ?

Axe 1

L’amélioration des connaissances

Le Parc naturel régional du Marais poitevin mettra en place des protocoles d’inventaires pour étudier le milieu de vie des abeilles sauvages et leur écologie, sur 15 sites à haute valeur écologique préalablement identifiés. Les données recueillies permettront d’évaluer la diversité des abeilles sauvages par grands types de milieux sur un ensemble de sites au sein des 5 Parcs naturels régionaux de Nouvelle-Aquitaine et de définir les cortèges floristiques qui leurs sont favorables. Les habitats privilégiés pour ces inventaires sur le territoire sont : les prairies mésohygrophiles, les dunes grises, les mégaphorbiaies et les coteaux calcaires.

Axe 2

La recréation d’un maillage dense d’habitats favorables aux abeilles sauvages

Le Parc naturel régional du Marais poitevin va engager des travaux de génie écologique et adapter des plans de gestion, sur 5 des 15 sites préalablement identifiés. Il en sera de même sur 3 corridors écologiques (via les surfaces vertes des réseaux de transports, les bords de route, les parcelles agricoles etc.), pour assurer une meilleure dispersion et la stabilité des espèces. Ces travaux permettront de restaurer des habitats favorables aux abeilles sauvages et leur connectivité, au sein des sites à haute valeur patrimoniale (Natura 2000, réserves naturelles…) et entre ces sites (corridors écologiques).

 

 

Axe 3

Le développement et la structuration d’une proposition de plants et de graines d’origines locales

La gestion et la restauration de corridors écologiques favorables aux pollinisateurs sauvages doivent être à la portée de tous les acteurs d’un territoire (élus, citoyens…). Le projet a pour ambition la création d’un mélange de graines spécifique à chaque région biogéographique de Nouvelle-Aquitaine en s’appuyant notamment sur la marque Végétal Local.

Pour mieux comprendre les enjeux pour la biodiversité local :

Pour en savoir plus sur la marque « végétal local » : https://www.vegetal-local.fr/

 

Axe 4

La transmission et la valorisation des bonnes pratiques

L’objectif est de partager les enjeux et les méthodes avec les acteurs des territoires (professionnels, élus, citoyens…) par des actions de sensibilisation, d’information et de formations des acteurs locaux. L’ensemble des méthodes, outils et production réalisées dans le programme LIFE seront mis à disposition dans un but d’essaimage des bonnes pratiques en dehors des territoires de Parc naturel régionaux. Habitants, élus, naturalistes, agents communaux seront donc nos cibles…

Au total 12 communes, sur la durée du projet, devront être accompagnées dans chaque territoire des Parcs au travers d’appels à projet sur la co-construction de jardin-verger communal comprenant à la fois une implication dans les écoles, la restauration d’un lieu, des ateliers participatifs, un temps festif et du lien avec les acteurs locaux. Au cours de ces 5 années, de nombreuses animations à destination du grand public seront mises en place sur l’ensemble du territoire du Parc naturel régional du Marais poitevin, qui permettront de faire connaître les enjeux des pollinisateurs sauvages.

Exemple : « Ça butine dans nos fleurs », une animation gratuite proposée par le Parc et l’OPIE le vendredi 20 mai 2022.

 

En vidéo

Pour en savoir plus sur le projet Life Wild Bees
Site internet du projet LIFE Wild Bees
Page Facebook du projet LIFE Wild Bees

Pour aller plus loin

Tous vos accès rapides pour obtenir plus d’informations
sur la structure du Parc naturel régional du Marais poitevin.

Département de la Charente-Maritime Département des Deux-Sèvres Département de la Vendée Région Nouvelle Aquitaine Région Pays de la Loire